Dans les archives secrètes du Quai d'Orsay, l'engagement de la France dans le monde

Maurice Vaïsse, Hervé Magro | Histoire, Beaux-Livres

Pour la première fois, le prestigieux fonds du Quai d’Orsay ouvre ses archives sur notre histoire la plus récente, de la Libération aux attentats contre les tours du World Trade Center.

De 1945 à 2001, le monde a profondément changé. Guerre froide, décolonisation, recomposition en Europe de l’Est, poudrière du Moyen-Orient… Quel rôle joue la France dans tout cela ? Agir, s’imposer, observer, les diplomates sont les relais d’une puissance qui a perdu son rang mais se veut incontournable.

La crise de cuba (1962)

À l’automne 1962, les États-Unis découvrent la présence de missiles nucléaires soviétiques à Cuba, et l’humanité est au bord de l’affrontement nucléaire. Pourtant dès l’été, l’ambassadeur de France à Cuba avait prévenu les États-Unis, qui n’ont pas voulu y croire, de mouvements inquiétants sur l’île. Lorsque la crise éclate, Kennedy consulte ses alliés. Les archives diplomatiques conservent l’entretien secret entre son émissaire Dean Achenson et le général de Gaulle, qui accorde son soutien sans faille. Montrant par là même le prestige que la France conserve sur la scène internationale.

Le réveil de l’islam en Turquie (1971)

Mustafa Kemal « Atatürk » avait souhaité faire de son pays une république moderne, proche de l’Europe. Pourtant, le laïcisme kémaliste a bien du mal à perdurer dans un pays agité par le réveil des courants religieux. L’ambassadeur de France à Ankara s’interroge en 1971 sur les raisons du retour en force de l’islam. Le regard qu’il porte sur la Turquie résonne aujourd’hui comme une étrange prémonition.

400 pages
39,00 eur