une nuit

Une nuit

Trinh Xuan Thuan | Essais
L’astrophysicien Trinh Xuan Thuan nous invite à un grand voyage scientifique dans la nuit et les étoiles tenant compte des dernières découvertes. Un récit accessible, s’appuyant sur des photos scientifiques, doublé d’un livre d’émerveillement et d’engagement qui raconte la fragilité du monde, scandé de poèmes et de tableaux pour illustrer la beauté du cosmos. Trinh Xuan Thuan nous emmène sur les îles Hawaï, dans l’océan Pacifique, pour une nuit d’observation dans l’un des endroits les plus prisés des astronomes, à 4 000 mètres d’altitude. On est à ses côtés quand il utilise le télescope spatial Hubble, large de 3 mètres de diamètre, qui orbite au-dessus de l’atmosphère terrestre. On est à ses côtés quand il traque la lumière des étoiles pour comprendre les origines de l’Univers et les nôtres. On est à ses côtés quand il cherche les galaxies dites «naines bleues compactes», dont il est spécialiste, et leurs étoiles jeunes, chaudes et massives qui émettent de la lumière bleue. On est à ses côtés quand il sort du dôme pour plonger dans le noir de la nuit, regarder le ciel sans filtre, nous raconter les planètes, la Lune et le Soleil.

Mission divine

Stéphane Durand-Souffland | Littérature
C’est une reine et son bouffon. Sylvia prédit l’avenir et se dit investie de missions divines. Dès leur première rencontre, Étienne est fasciné par cette jolie blonde plus âgée que lui. Il gobe toutes ses fulgurances et devient aussitôt son disciple. Pendant vingt ans, ils font la route, sillonnant en auto-stop les départementales, se faisant héberger dans des locaux de fortune, répétant inlassablement le même rituel à la lumière des bougies. Ceux qui croisent le couple, elle au regard évaporé, lui ravi, ont un sentiment étrange lorsqu’ils se disent soutenus par un réseau politique et financier planétaire. Ils sont gentiment dingues. Jusqu’à ces 42 coups de couteau sur le corps d’un enfant, une nuit, dans un bourg du Sud-Ouest. Un crime inacceptable qui va déclencher une tempête politico-judiciaire. Et cette question : comment juger la folie ? Un livre haletant comme un roman noir, interrogeant en filigrane la justice, son pouvoir et ses limites.

KEROZENE

Adeline Dieudonné | Littérature
Une station-service, une nuit d’été, dans les Ardennes. Sous la lumière crue des néons, ils sont douze à se trouver là, en compagnie d’un cheval et d’un macchabée. Juliette, la caissière, et son collègue Sébastien, marié à Mauricio. Alika, la nounou philippine, Chelly, prof de pole dance, Joseph, représentant en acariens… Il est 23h12. Dans une minute tout va basculer. Chacun d’eux va devenir le héros d’une histoire, entre lesquelles vont se tisser parfois des liens. Un livre composite pour rire et pleurer ou pleurer de rire sur nos vies contemporaines. Comme dans son premier roman, La Vraie Vie, l’autrice campe des destins délirants, avec humour et férocité. Elle ne nous épargne rien, Adeline Dieudonné : meurtres, scènes de baise, larmes et rires. Cependant, derrière le rire et l’inventivité débordante, Kerozene interroge le sens de l’existence et fustige ce que notre époque a d’absurde.

Notre cerveau

Hervé Chneiweiss | Essais
Organe parfaitement mystérieux, le cerveau fascine. Comment fonctionne-t-il ? Comment, grâce à lui, pouvons-nous adapter, réagir, calculer, réfléchir ? Pour le comprendre, nous avons demandé au plus grand spécialiste de la question, Hervé Chneiweiss, de nous emmener dans les confins de cet organe merveilleux. Plonger au coeur du cerveau revient alors à faire un grand voyage. Du plus simple au plus complexe, à l’appui de photographies scientifiques, l’auteur convoque, en parallèle, des peintres et des poètes – ceux qui, fascinés, l’ont évoqué et ceux, plus expérimentaux, qui, tel Michaux, se sont servis du dérèglement de cet organe pour créer. Autant de regards émerveillés face à la minutie et la complexité de cet univers qui campe dans notre tête. Après Une nuit de Train Xuan Thuan, un nouvel essai illustré qui propose un voyage scientifique, poétique et artistique pour comprendre et s’émerveiller. Découvrez-ici quelques extraits du livre « Notre cerveau ».

PRIX LITTÉRAIRE | On n’arrête plus Mathieu Palain !

Après le Prix Interallié, le Prix Blù, le Prix du Roman News, le Prix de la ville de Saint-Étienne, le prix des jeunes Alain Spiess et le Prix Sport Scriptum « Ne t’arrête pas de courir » a reçu le Prix du roman des étudiants France Culture Télérama. Quelle reconnaissance ce jeune écrivain auquel nous croyons beaucoup. « Ne t’arrête pas de courir », c’est le récit d’une France ultra-contemporaine où Mathieu Palain dissèque la vie d’un athlète ambivalent, Toumany Coulibaly. Champion d’athlétisme le jour, cambrioleur la nuit. Paru en août 2019, ce livre a ému nombre de lecteurs, on ne peut que vous conseiller de le lire. Visionnez le trailer du livre ici 👇

Toucher la terre ferme

Julia Kerninon | Littérature
Le sentiment d’une noyade… À 30 ans, Julia Kerninon devient mère, « une situation qui, si je l’avais tellement désirée, ne cessait de me dépasser ». La maternité, synonyme de bonheur dans le regard des autres, lui semble un « cercle de feu ». Elle raconte sans détour l’impression de perdre pied, la difficulté à trouver sa place, le poids des contraintes. « J’ai pensé à fuir. » … jusqu’à toucher la terre ferme Tandis qu’elle avance à tâtons dans cette nouvelle vie, les souvenirs reviennent, comme un appel au large. Les amours passionnels, les nuits de liberté, l’écriture sans entrave, les vagabondages sans fin. Julia Kerninon décrit les tempêtes intérieures, et cette mue progressive de la jeune femme en mère, jusqu’à atteindre l’autre rive, où tout se réconcilie. Le regard d’une romancière qui excelle à sonder l’intime

L’autre Molière

Eve De Castro | Littérature
Dans la nuit du 21 février 1673, une foule en larmes enterre Molière au cimetière Saint-Joseph. Alors qu’il est mort en pleine activité, l’inventaire de son cabinet de travail ne mentionne aucun manuscrit. Ce mystère n’a jamais été élucidé. En 1919, Pierre Louÿs est le premier à affirmer qu’un accord d’écriture aurait été passé entre Corneille et Molière, et que le tragédien serait l’auteur secret des grandes pièces du comédien. La controverse s’enflamme. Depuis cent ans, elle déchaîne les passions. Ève de Castro nous plonge au cœur de cette énigme par la voie romanesque, avec des détails que les biographies officielles passent sous silence. Qui sait que Molière, génial acteur, n’avait rien d’un intellectuel, qu’il n’a techniquement pu écrire sans aide ? Que le tragédien Corneille a commencé sa carrière avec sept comédies, qu’il avait un humour féroce, qu’il était épris d’Armande Béjart, l’épouse de Molière ? Ève de Castro choisit une construction chorale où, tour à tour, chaque protagoniste vient raconter son point de vue. Par petites touches le mystère se creuse. On imagine l’époque, on revit le quotidien des deux hommes, leur passion commune pour le théâtre, pour le Roi, et pour la jeune Armande Béjart.

Cinq dans tes yeux

Hadrien Bels | Littérature
 Son surnom, Stress, c’est Nordine qui le lui a donné. C’était les années 90, dans le quartier du Panier, à Marseille, au-dessus du Vieux-Port. Il y avait aussi Ichem, Kassim, Djamel et Ange. Tous venus d’ailleurs, d’Algérie, des Comores ou du Toulon des voyous.  Sur la photo de classe, à l’époque, Stress était facilement repérable, avec sa peau rose. Et sa mère, Fred, issue d’une vieille famille aristocratique, était une figure du quartier. La caution culturelle.  Mais aujourd’hui, les pauvres ont été expulsés du Panier, les bobos rénovent les taudis et les touristes adorent arpenter ses rues tortueuses. Ses anciens potes sont devenus chauffeur de bus, agent de sécurité, dealer ou pire. Un peu artiste, un peu loser, Stress rêve, lui, de tourner un film sur son quartier d’enfance, et de leur faire rejouer leurs propres rôles de jeunes paumés, à coups de scènes colorées et d’arrêts sur image. Les descentes à la plage ou dans les boîtes de nuit, les bagarres et les parties de foot. On retrouve dans cette fresque drôle et acide le Marseille d’hier et d’aujourd’hui, ses quartiers, ses communautés. Tout est roman et tout sonne vrai, dans ce livre à l’écriture ultra-contemporaine, mixée d’arabe. 

Routiers

Jean-Claude Raspiengeas | Récits
Ils roulent à nos côtés de jour comme de nuit. Ils sont au coeur de l’économie d’aujourd’hui, et de ses paradoxes. Mais que sait-on d’eux, de leur monde, de leurs vies ? Une enquête exceptionnelle, une immersion de plusieurs mois dans le milieu des routiers.
  Inscrivez-vous à la newsletter
INSCRIVEZ-VOUS
À LA NEWSLETTER

Ne manquez aucune de nos nouveautés

J'accepte de recevoir la newsletter.
  Souscrire
* we hate spam and never share your details.
×