christophe andré

L’expérience de la mort, par Christophe André

  Bonjour et bienvenue dans le monde de notre Vie Intérieure. Nous parlons aujourd’hui de la mort… « Il cessa de pleurer, et, le visage tourné vers le mur, il se mit à réfléchir, l’esprit obsédé par cette unique pensée : Pourquoi, pourquoi cette chose épouvantable ? Mais quoi qu’il fît, il ne trouvait aucune réponse. Et quand l’idée qu’il n’avait pas vécu comme on doit vivre se dressait devant lui, il chassait cette idée bizarre en se rappelant aussitôt la parfaite correction de son existence. Presque toujours le visage tourné vers le mur, il souffrait, seul, de ses souffrances insolubles, il se plongeait, seul, dans ses pensées insolubles. « Qu’est-ce donc ? Est-ce vraiment la mort ? » Et la voix intérieure répondait : « Oui, c’est la mort ». – « Mais pourquoi ces souffrances ? » Et la voix intérieure répondait : « Comme ça, pour rien. » Tolstoï, La mort d’Ivan Illitch.  Comme tous les êtres vivants, nous allons mourir un jour. Mais à la différence des autres êtres vivants, nous en sommes conscients. Ce qui fait dire à Woody Allen : « Depuis que les humains se savent mortels, ils ont du mal à être tout à fait décontractés ». Alors, pour nous décontracter, nous nous efforçons de ne pas trop y penser : « L’homme est adossé à sa mort comme le causeur à la cheminée », écrit Paul Valéry. Mais la mort parfois nous tire par la manche. Nous sommes impliqués de loin, par la disparition d’une connaissance ou d’une célébrité ; nous sommes en présence du corps sans vie d’un ami, près d’un cercueil, à côté d’une tombe… Ou, plus déstabilisant encore, nous sommes impliqués dans notre propre chair, au travers d’une maladie menaçante diagnostiquée chez nous. Alors, nos illusions s’envolent. Le temps de l’insouciance et des fausses croyances est terminé : nous ne pouvons plus faire comme s’il nous restait un temps illimité à vivre. Non, le temps qu’il nous reste n’est pas illimité. Pire, il est incertain, et peut-être serons-nous morts demain. Face à la mort et au cortège de peurs qu’elle pousse devant elle, c’est notre vie intérieure qui peut nous donner force et lucidité. Sans un salutaire travail de l’âme, notre crainte de la mort influence et parasite notre vie. Les recherches scientifiques ont montré qu’en activant la peur de la mort, on pousse les humains à plus de matérialisme, plus d’égoïsme, plus de rigidité psychologique. A l’inverse, s’entraîner à un abord lucide, apaisé et réaliste, de l’idée de sa mort apporte peu à peu une forme d’apaisement et d’équanimité, envers une perspective qui ne réjouit, tout de même, personne ! C’était le conseil de Montaigne : « Otons-lui l’étrangeté, pratiquons-la, accoutumons-la, n’ayons rien si souvent en la tête que la mort. » Alors, de notre mieux, accueillons les irruptions de la mort dans nos vies : devant les faire-part de décès, à l’écoute du glas de l’église voisine… Immobilisons-nous, et laissons toutes les images, les pensées et les souvenirs liés à la mort se répandre en nous ; efforçons-nous, simplement, de rester reliés à notre respiration, au souffle de la vie en nous et autour de nous. Rendons-nous, de temps en temps, dans les cimetières ; prenons le temps d’y marcher dans les allées, de nous y asseoir ; et là encore, sans rien chercher, sans rien poursuivre, laissons-nous habiter par ces instants, observons cet environnement de vie et de mort mêlés. Restons là, à écouter le chant des oiseaux, le pas des visiteurs sur le gravier… J’ai souvent fait cet exercice avec certains de mes patients qui souffraient d’une anxiété de la mort, et nous en avons gardé, eux et moi, des souvenirs d’expériences très fortes, et paradoxalement très douces. Connaissez-vous ce haïku du poète japonais Natsume Sôseki ? « Sans savoir pourquoi / J’aime ce monde / Où nous venons pour mourir. ». Le contraire de la mort, c’est la naissance. Nous sommes entrés, nous allons sortir. Et entre les deux il y a la vie. Vous ne trouvez pas qu’elle est belle À demain, et ne perdez jamais le lien… avec vous-même.
christopheandre

Christophe André

Christophe André est né à Montpellier d’un père marin et d’une mère institutrice. Il exerce dans le Service Hospitalo-Universitaire de l’hôpital Sainte-Anne à Paris, au sein d’une Unité de Psychothérapie Comportementale et Cognitive, spécialisée dans le traitement et la prévention des troubles émotionnels, anxieux et dépressifs.

Une soirée pour lâcher prise et revenir à l’essentiel !

Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard ont réuni leurs réflexions sur la sagesse dans un abécédaire lumineux (actuellement disponible en librairie). 150 clés pour naviguer par tous les temps (angoisses, colère, mal-être, écologie, optimisme,…) et mieux vivre en cette période incertaine. Rendez-vous le 9 novembre à 21 heures en Facebook live pour un moment d’échange unique avec un moine, un philosophe et un psychiatre. Rencontre animée par Christilla Pelle-Douel (Psychologies Magazine). 👉 Cliquez ici pour suivre le Live en direct  👈

Le livre numérique à prix doux, ce mois d’Avril !

Vous souhaitez vous initier à la méditation 🧘‍♀️ ou bien re-découvrir notre rentrée littéraire 2019 ? Retrouvez les titres de Christophe ANDRÉ, Alexandre Jollien, Matthieu Ricard en version numérique durant tout le mois d’Avril à 4,99 €. Et également les livres de Jean-Baptiste Andrea, Coulon Cécile, Isabelle de Courtivron, Claudine Desmarteau, Mathieu Palain ou encore Jean-Claude Guillebaud… Rendez-vous sur les plateformes numériques de vos librairies préférées ou sur les sites : https://www.lalibrairie.com, https://www.leslibraires.fr ou encore https://www.vivlio.fr. #Restezchezvous et prenez soin de vous !

Le Temps de Méditer

Christophe André | Essais
« La méditation de pleine conscience est un outil de musculation attentionnelle ; elle nous aide à ne pas laisser un moment de distraction se transformer en dispersion durable… »

Les trois amis à la Grande Librairie

Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard sont en exclusivité sur le plateau de La Grande Librairie. Il y a trois ans, ils signaient « Trois amis en quête de sagesse », une conversation intime sur l’existence qui avait séduit plus de 500 000 lecteurs. Le psychiatre, le philosophe et le moine reprennent aujourd’hui leurs discussions avec « À nous la liberté ! » et échangent cette fois autour de la « liberté intérieure ».

Mon programme anti-dépression

Christophe André, Mademoiselle Caroline | Récits
Dans ce cahier d’activités thérapeutique, deux voix se conjuguent : Mademoiselle Caroline, qui a vécu la dépression et nous livre la méthode qui l’a aidée à sortir la tête de l’eau, et Christophe André, psychiatre et thérapeute, qui l’accompagne. Un livre utile et qui concerne beaucoup d’entre nous, puisque environ 20 % des gens font, à un moment donné de leur vie, un épisode dépressif. L’HISTOIRE DE CE LIVRE Mademoiselle Caroline a raconté plusieurs épisodes de sa vie dans des albums humoristiques et autobiographiques : son déménagement, sa grossesse, ses régimes, sa chute dans la dépression. Dans ce nouvel opus, elle livre au lecteur la méthode qu’elle a élaborée pour sortir de la dépression. En contrepoint, son ami Christophe André apporte des explications et des conseils pour chacune des étapes de ce programme. UNE MÉTHODE LUDIQUE ET CRÉATIVE Ce carnet informatif et actif propose une série d’exercices simples qui mélangent psychothérapie, jeux et créativité. Ils permettent, au fil de 28 jours, de remonter la pente. Chaque journée est divisée en 4 parties : 1. Des pages pour faire le point et noter les états d’âme du jour. 2. L’éclairage médical de Christophe André qui donne des explications scientifiques et des conseils pratiques. 3. Un exercice à faire dans la foulée, suivi d’un petit devoir à effectuer le long de la journée. 4. Une double page d’activités pour débrancher le pilote automatique et plonger dans l’instant présent.

Astronews « La Vie intérieure »

Ce livre est ma nouvelle Bible ! Il réveille ce Dieu présent en chacun de nous, celui qui accorde les êtres quelle que soit leur culture. Il est une homélie romancée de nos émotions et les citations littéraires qui le rythment en font un écrin de savoir et de plénitude. Cultiver notre vie intérieure, c’est-à-dire prendre quelques secondes pour étudier nos affects et nos pensées, est sans doute un talent inné. Pourtant, notre société hyperactive nous amène à considérer ces moments de méditation ou d’introspection comme une perte de temps. Les quarante items sont classés eux-mêmes en trois groupes : ressentis, voies d’accès et expériences existentielles nous menant directement à visiter notre vie intérieure. Ces moments de la vie courante, comme la maladie, l’échec, la fuite du temps sont des expériences qui nous forcent à nous arrêter, faire un bilan pour mieux repartir. Christophe André nous donne des clés pour apprendre à faire le vide, sublimer toute sensation désagréable et décrypter nos émotions. Concrètement ? Ne plus avoir peur d’être déçu, pardonner, écouter la musique sans rien faire d’autre, accepter, réfléchir au lieu de ruminer, marcher 10 minutes pour nettoyer l’âme, aller au petit coin sans son portable, écrire pour se découvrir, apprécier la nostalgie ou encore apprendre à être ivre sans boire d’alcool (celle-ci je la mettrais même dans la catégorie super-pouvoir). Surtout, il décortique les ressentis pour mieux les aborder : la force de la tendresse, le danger de l’envie, le cercle vicieux de la jalousie, le sentiment de fraternité, la force de la honte ou la normalité du plaisir.   Si ce livre était un signe astrologique il serait … … Sagittaire ! Ce signe de feu éveille l’esprit à la spiritualité. Le sagittaire est symbolisé par une flèche montante, l’âme est amenée à s’élever toujours plus haut et plus loin, l’humanité vise à se dépasser constamment. Le sagittaire est philosophe, perpétuellement en quête d’apprentissage et de découverte. C’est un signe qui parle plus qu’il n’agit, son accomplissement réside dans l’extase intérieure plutôt que les actes. C’est un signe positif, tourné vers les autres pour mieux se comprendre soi-même. La planète Jupiter régit ce signe, Jupiter symbolise l’expansion, elle n’est pas une planète tellurique mais une planète géante faite de gaz. Après Mars dans le bélier qui symbolisait la conquête personnelle et primitive, Jupiter représente la conquête collective organisée, le développement des grandes civilisations, l’énergie de la justice, de la loi. Dans ce roman, le signe du sagittaire met en place un cadre légal permettant le développement de l’individu dans la communauté. Il est aussi le signe de la joie légitime, le bon vivant dont tous les voyages quels qu’ils soient sont pour lui une expérience épanouissante.   Par curiosité j’ai esquissé le thème astral de Christophe André après avoir écrit cette chronique. Il est né le 12 juin 1956, il est donc gémeaux, le signe complémentaire du sagittaire, sa part d’ombre ; jusque là rien d’extraordinaire ni d’illogique, jusqu’à ce que je remarque deux planètes (Jupiter et Pluton) placées au même endroit, c’est-à-dire une « conjonction » planétaire. Que signifie-t-elle ? ⇒ Jupiter conjoint Pluton est un aspect associant l’expansion avec les forces de transformation, ce qui donne des moyens importants psychologiquement pour guider et conseiller autrui, grâce à un bon sens psychologique, un fort pouvoir de conviction, et une excellente perception des forces et des faiblesses des autres. Cela montre aussi que cet aspect de conseil peut s’effectuer dans un domaine secret, caché, ou non reconnu officiellement. Christophe André obéit complètement au pouvoir de cet aspect planétaire et aurait fait également un excellent astrologue ! Par Agathe The Book.

Abécédaire de la sagesse

Christophe André, Matthieu Ricard, Alexandre Jollien | Beaux-Livres
 Un concentré de sagesse à la portée de tous. Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté rassemblent presque mille pages. L’idée de ce bréviaire est d’extraire la substantifique moelle de ces deux livres en la présentant sous forme de petits textes concis et accessibles, classés par ordre alphabétique.  150 clés pour naviguer par tous les temps. Angoisse, Argent, Colère, Écologie, Mal-être, Optimisme, Paix, Solidarité, etc. Au total, 150 mots pour trouver les clefs de la sagesse. Alors que les deux livres précédents étaient construits sur un échange à trois voix, ce livre fait intervenir un seul auteur par notion. Et rappelle régulièrement quelques conseils pratiques.  Des questions urgentes qui résonnent particulièrement aujourd’hui. La vulnérabilité, l’interdépendance, la solidarité, la sobriété, l’anxiété, la résilience… Nombre des notions de cet Abécédaire ont une acuité particulière en ces moments de fragilité et d’incertitude. Plus que jamais, nous avons besoin de lâcher prise et de revenir à l’essentiel. 

La Vie intérieure

Christophe André | Essais
Faisant suite aux chroniques de Christophe André sur la méditation en 2016, l’été de France Culture a été émaillé de 40 moments de vie intérieure : chaque jour, cinq minutes nous permettaient de nous connecter au monde de l’intime, au royaume des émotions et des pensées. Dans ce livre, Christophe André nous invite à comprendre ces instants vécus à bas bruit (regrets, solitude, ruminations, etc.) qui signent notre humanité, dans sa force et sa fragilité. C’est un véritable voyage dans le monde des émotions et des sensations. Le livre comporte un texte original qui explique l’importance de l’intériorité dans un monde où l’extérieur (les apparences, l’urgence, la performance) prend souvent le pas sur la vie intérieure et où les multiples sollicitations nous déconnectent de cette partie cachée de notre esprit ainsi qu’un CD avec possibilité de télécharger les chroniques.