N'oubliez pas que je joue

Sonia Ryckiel, Judith Perrignon | Littérature
noubliezpasquejejoue

Corps à corps d’une femme avec elle-même

Sonia Rickiel, dans la grande époque de Saint-Germain-des-Prés est comme une reine, adulée, comblée, enviée. Il y a 15 ans elle apprend qu’elle est atteinte de la maladie de Parkinson. Longtemps, elle a voulu le cacher, enfouir ses mains qui tremblaient dans ses poches, puis elle a eu envie d’en parler. C’est ainsi qu’est né ce livre, fait de confidences et de mensonges, qui interroge les souvenirs mais aussi la création, la séduction, le temps qui passe, la fragilité de la femme.

140 pages
15,00 eur