fbpx

Honoré et moi

Titiou Lecoq | Littérature

Parce qu'il a réussi sa vie en passant son temps à la rater, Balzac est mon frère.

Il y a bien plus que vous ne le pensez entre une jeune femme d’aujourd’hui, féministe, écrivaine, blogueuse, et Honoré de Balzac…

À la suite du succès de son livre Délivrées ! Titiou Lecoq ne va pas bien. L’époque lui dicte de réussir, elle réussit. Mais pourquoi est-ce que cela ne la rend pas heureuse ? Elle ne sait pas quoi faire. Un jour, pour tromper la déprime, elle décide de visiter la maison d’Honoré de Balzac. Une rencontre s’opère. Une révélation également. Balzac, que Victor Hugo désignait comme « le travailleur puissant et jamais fatigué », n’est pas seulement ça. Il existe un Balzac intime, humain, fatigué, qu’on pourrait nommer le plus grand poissard de l’histoire littéraire. Balzac est un looser magnifique. Et pour une société comme la nôtre, obsédée par l’idée de réussite, c’est un flamboyant contre-exemple. Alors, il devient son alter ego.

Retrouvez ici en images, Titiou Lecoq qui présente son nouveau livre :

Ici, Titiou Lecoq décrit l’oeuvre d’Honoré de Balzac :

Enfin Titiou Lecoq décrit la vie menée par Honoré de Balzac à l’époque par là :

256 pages
18,00 eur

L’auteur

Titiou Lecoq

« Parce qu'il était fauché, parce qu'il a couru après l'amour et l'argent, parce qu'il finissait toujours par craquer et s'acheter le beau manteau de ses rêves, parce qu'il refusait d'accepter que certains aient une vie facile et pas lui, parce que, avec la "Comédie humaine", il a parlé de nous, j'aime passionnément Balzac".

Plus d’infos