Philippe Meyer

philippemeyer

Philippe Meyer est un journaliste (plus précisément chroniqueur), écrivain, homme de radio et de télévision français né le 25 décembre 1947 à Germersheim en Rhénanie-Palatinat.

Après des études qui le conduiront jusqu’à un doctorat de sociologie, Philippe Meyer consacre une dizaine d’années à la recherche. Il refuse d’entrer au CNRS et préfère se tourner vers le journalisme. Il animera pendant plusieurs années le « Journal à plusieurs voix » de la revue Esprit. Puis il collaborera à L’Express (1980-1986), au Point et à L’Événement du jeudi (1991-1994) et de nouveau au Point (1994-2002).

À la radio, il travaille sur le service public à Radio France depuis mars 1982. Il y anime de nombreuses émissions sur France Culture, France Inter et France Musique, parfois de manière simultanée et sur des thèmes très variés (musique classique et chansons, histoire des idées, déchiffrage de l’information, des médias et de l’actualité). On peut citer : Télescopages (France Inter), Allegro serioso (France Culture), Libre examen (France Culture), une chronique quotidienne (France Inter), (Nous vivons une époque moderne puis Le progrès fait rage) dont il tire plusieurs livres. Il réalise aussi le portrait de l’invité politique jusqu’en octobre 1999. L’Esprit public (France Culture) La prochaine fois je vous le chanterai (France Inter).
À la télévision, il anime une émission consacrée à la musique classique sur M6 en 1987 (Revenez quand vous voulez), puis Anicroches, sur Arte. Il se fait aussi portraitiste pendant quelques mois (2000-2001) de l’invité de l’émission L’Heure de vérité où il développe son sens de la formule et son talent de pamphlétaire.
Philippe Meyer collabore aussi à des documentaires pour la télévision dont le fameux De Nuremberg à Nuremberg réalisé par Frédéric Rossif dont il a rédigé et enregistré le texte. Maître de conférences à Sciences Po depuis 1984, il y enseigne d’abord la sociologie des médias, puis, depuis 1997, il y anime un séminaire consacré à Paris, son histoire et ses problématiques urbaines contemporaines.
Acteur au cinéma et à la télévision (dans Ça commence aujourd’hui de Bertrand Tavernier, L’Affaire Picpus de Jacques Fansten), Philippe Meyer écrit et interprète à la scène un monologue sur l’humour (Causerie joué au Théâtre Mouffetard en 1997, puis au Théâtre de la Ville en 1999). À la demande du Théâtre de la Ville, il écrit et interprète un spectacle de textes et de chansons consacrés à Paris.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages de bio-philosophie, notamment : L’Homme et le sel (Fayard), prix Médec 1982 ; Histoire de la pensée médicale (Odile Jacob, 1996), L’œil et le cerveau (Odile Jacob, 1997), Leçons sur la vie, la mort, la maladie (Hachette, 1998), Philosophie de la médecine (Grasset, 2000).

L'art et le coeur

Beaux-Livres

L’ivresse du cœur dans les bras de la science…

Plus d’infos

Tous ses livres