Mikkel Borch-Jacobsen

borchjacobsen

Mikkel Borch-Jacobsen (né en 1951), est professeur de littérature comparée à l’Université de Washington (Seattle). Né de parents Danois, il fait des études de philosophie en France puis émigre aux États-Unis en 1986. Personnalité cosmopolite (français, danois et américain), il est l’auteur de plusieurs livres sur l’histoire de la psychiatrie, de la psychanalyse et de l’hypnose, co-auteur du Livre noir de la psychanalyse (L’Iconoclaste) en 2005.

Après des études de philosophie avec Philippe Lacoue-Labarthe et Jean-Luc Nancy, deux philosophes proches de Jacques Derrida, il passe sa thèse sur Le Sujet freudien à Strasbourg en 1981 et enseigne au département de psychanalyse de Vincennes, que Jacques Lacan avait marqué de son empreinte.

En 1987 il reçoit le « Prix de la Psyché » de l’Association française d’études et de recherches psychiatriques alors qu’il a émigré aux États-Unis l’année précédente.

Il est aujourd’hui professeur de littérature comparée à l’Université de Washington à Seattle.

L'hypnose

Essais, Littérature

Un nouvel éclairage sur la naissance de la psychanalyse

Plus d’infos

Tous ses livres