Hugo Horiot

Hugo Horiot

Hugo Horiot, qui a changé à l’âge de 6 ans son prénom de Julien contre son second prénom, Hugo,  » pour tuer en lui le dictateur », est un comédien, qui a surmonté le syndrome d’Asperger, l’une des nombreuses formes de l’autisme.

Il est le fils de la romancière Françoise Lefèvre, qui, alors que son fils avait été orienté dès l’âge de 18 mois en psychiatrie, a choisi de s’en occuper elle-même, puis de le scolariser, et l’a sauvé de l’enfermement. Elle a écrit à ce sujet deux magnifiques témoignages: « Le Petit Prince cannibale », prix Goncourt des lycéens, et  » Surtout ne me dessine pas un mouton ».

Hugo Horiot a publié un récit exceptionnel  » L’Empereur, c’est moi », qui est sorti en librairie quelques jours avant la Journée mondiale de la maladie, mardi 2 avril 2013, récit où le mot « autisme » n’apparaît pas une fois, témoignage intense, puissant, bouleversant, de son combat. Il a commencé à parler en 1988, et il est entré en 2000 au Théâtre du jour d’Agen, renaissance et début d’une carrière de comédien.

Il a obtenu en 2013 le Prix Paroles de patients.

Autisme : j'accuse !

Essais

Un essai-manifeste qui démontre la puissance de l’intelligence des autistes. Notre regard est faussé par les critères de normalité qui nous poussent à confondre autisme et handicap.

Plus d’infos

Tous ses livres