Gérard Aymonin

gerardaymonin

Gérard Aymonin est né en 1934. Dès l’enfance, il fréquente les allées du Jardin des Plantes. Adolescent, il participe à des excursions botaniques organisées par le Muséum. Il devient assistant puis professeur de botanique et directeur de l’Herbier National.
Aujourd’hui, il est bien sûr à la retraite, mais jusque très récemment il est venu quotidiennement à l’Herbier, continuant ses recherches en taxonomie, rédigeant des articles, et renseignant de très nombreuses demandes d’identification. Il connaît l’Herbier comme sa poche, ses jeunes collègues sollicitent donc souvent son expertise et sa mémoire.
Sa carrière a été marquée par ses recherches sur les Thymelaeaceae européennes et tropicales – une famille de plantes parmi lesquelles on trouve le daphné camélée ou la passerine – et par son goût pour l’enseignement (aux Eaux et Forêts, à l’Ecole normale supérieure). Aujourd’hui encore, il organise des séances de démonstration d’herbiers remarquables pour les étudiants.
Gérard Aymonin avait la passion du « terrain » et des voyages. Adepte des liaisons ferroviaires, mais aussi des traversées en « Transatlantique », il est parti herboriser très loin : Iran, Canada, Madagascar, Costa-Rica, Norvège, Hongrie, à une époque où les voyages n’étaient pas aussi faciles qu’aujourd’hui. Il en a rapporté de nombreux spécimens pour l’Herbier.
Dans une démarche d’investigation historique, il a rédigé des biographies sur les curiosités naturalistes insolites d’Adanson (avec Cécile Aupic), sur les récoltes lors des conflits depuis Napoléon 1er jusqu’en 1918 (avec Grégoire Flament). Il a aussi écrit des livres pour un public plus large.
Il est décédé le 6 mai 2014 à Paris.

L'Herbier du Monde

Histoire, Beaux-Livres

Cinq siècles d’aventures et de passions botaniques au Museum national d’histoire naturelle

Plus d’infos

Tous ses livres