Hors les murs | Publié le

"Ma Reine" emmène Jean-Baptiste Andrea au Québec !

Jean-Baptiste Andrea a été élu lauréat du Prix Les Rendez-vous du premier roman, ce qui lui a valu de faire une tournée au Québec !

« Publier un premier roman est le plus beau moment du parcours (…) ce premier livre donne la direction, contient déjà l’univers, les obsessions, les inquiétudes, les couleurs de ce qui deviendra peut-être « une œuvre ». Mais le jeune écrivain ne le sait pas. C’est dans cette ignorance qu’il confie son livre à son éditeur et à ses lecteurs. Il est juste avant, et il n’a pas idée de ce qui l’attend. » C’est ainsi que Brigitte Giraud, invitée d’honneur de la 31e édition du Festival du Premier Roman de Chambéry décrit la raison qui lui fait tant aimer ce festival.

Et ce n’est pas Jean-Baptiste Andrea, qui se trouve à ses côtés, qui va la contredire. Comment aurait-il pu deviner quelques mois plus tôt que son premier roman Ma Reine le transporterait jusqu’au Québec ?

120 lecteurs québécois

Non seulement il a été lauréat du Festival, avec une vingtaine d’autres romanciers mais en plus, son livre été le coup de cœur de 120 lecteurs québécois, en duo avec Le cœur de Berlin, de sa consœur Elie Maure. L’Union des écrivaines et écrivains québécois coordonne, depuis 2013, avec la ville de Chambéry, les Rendez-vous du premier roman pour récompenser chaque année un premier roman français et un premier roman québécois.

En avril dernier, Jean-Baptiste Andrea s’est donc rendu au Québec pour rencontrer ses lecteurs outre-Atlantique : « C’est formidable que le livre ait touché des personnes aussi loin. C’est la première fois que « Ma Reine » me fait voyager à l’étranger ! ».