Luc Schuiten, lauréat du Prix Emergences-L’Iconoclaste 2018

Parce qu’on ne saurait publier des livres engagés et ancrés dans le monde contemporain sans nous engager nous-mêmes, nous avons créé le prix Emergences -L’iconoclaste. Selon ces trois mots qui nous sont chers : publier, partager, s’engager. 

Tous les deux ans, ce prix récompense une association dont l’action contribue à construire un monde plus solidaire. 

La qualité des nombreux projets présentés cette année, tous porteurs d’espoir, a rendu ce prix, une fois encore, extrêmement difficile à délibérer. Après la ferme du Harby en 2014 et la Maison du mieux-être en 2016, ce prix d’une valeur de 5000 euros a finalement été décerné à l’architecte visionnaire Luc Schuiten, pour son projet “Archi Human”.

Luc est un architecte utopiste reconnu internationalement pour son engagement en faveur d’un monde plus humain et plus respectueux de la nature.Il a décidé d’aider à construire le monde dans lequel il voudrait vivre. Le projet Archi Human s’inscrit dans cette démarche. Il vise à réinsérer durablement les personnes sans-abris dans des logements de qualité, tant sur le point architectural qu’environnemental.

Des logements abandonnés pour réinsérer les sans-abris

« Cette idée, qui remonte à quelques années, a pour vocation de rendre nos villes plus aimables et plus chaleureuses, et de faire de deux problèmes, une solution, explique l’architecte. Nous avons d’une part dans les villes, beaucoup d’espaces résiduels abandonnés, des chancres qui dévalorisent le tissu urbain et dont les promoteurs ne savent que faire. Et de l’autre côté, des accidentés de la vie, des laissés-pour compte pour lesquels on ne trouve pas de solutionAvec une dizaine d’autres personnes, nous avons créé une association sans brut lucratif pour fournir à ces personnes fragilisées des logements décents, architecturalement propres, biosourcés, bien isolés etc. Avec aussi un accompagnement végétal, car tout ce qui fait partie du vivant peut aider à reconstruire les gens abîmés. 

Cela fait 4 ans que nous menons ce projet, avec déjà de beaux résultats à la clé : trois communes nous ont offert des terrains sous bail emphytéotique et des projets vont donc pouvoir s’y réaliser. Nous n’avons pas encore tous les fonds pour aboutir mais nous nous y employons. A cette fin, nous suivons également le projet  “housing first”, ce programme qui aide les gens à se reconstruire en leur donnant des habitations sans condition. Travailler en collaboration avec ce projet nous a permis de voir à quel point cela peut être efficace, car les résultats obtenus aux USA sont formidables.”

Plus d’infos: http://archihuman.com/