à paraître

Sorties de la maison
2908

Julien Cabocel | Littérature

Bazaar

Et si, las de votre vie, vous décidiez de prendre votre voiture et de rouler droit devant, jusqu'à vider votre réservoir d'essence... Dans quel Bazaar atterririez-vous ?

Dans ce premier roman, Julien Cabocel parvient à disséquer le désir, l’amour ; la vie elle-même. Il érige un monde de papier qui se déploie au fil des pages. Bazaar est un « Bagdad Café existentiel », qui n’est pas sans rappeler l’univers d’Arizona Dream d’Emir Kusturica.

Plus d’infos
2908
2908

Jean-Baptiste Naudet | Littérature

La Blessure

Le fiancé de Danielle est mort en Algérie. Hantée par ses lettres, elle sombre dans la folie. Son fils, reporter de guerre, se débat avec cet héritage. Un roman brutal écrit dans l'urgence.

Ce livre choral entrelace les trois vies de Robert, Danielle et Jean-Baptiste, transpercées par une même balle, ti- rée un jour de juin 1960 quelque part en Kabylie.

Plus d’infos
2908

Adeline Dieudonné | Littérature

La Vraie Vie

Un roman initiatique drôle et acide. Le manuel de survie d'une guerrière en milieu hostile. La fureur de vivre.

La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel va- cille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances.

Plus d’infos
1209

| Histoire

Lettres de guerre

Le soldat Heinrich Böll, hostile au nazisme et pacifique, écrit à ses proches depuis la France, puis les fronts de l'est.

Pour Heinrich Böll, jeune homme sensible et cultivé, l’écriture est un acte de survie, une façon de fuir le quotidien, d’échapper à l’uniforme qu’il supporte avec difficulté. Jusqu’en 1943, Böll est essentiellement stationné en France occupée.

Plus d’infos
1209

| Essais

Même les monstres

Comment pouvez-vous défendre tous ces crimes ? lui demande- t-on souvent. À cela il répond que jamais il ne défend des crimes, mais des hommes.

Plus d’infos
0310

Marie Desplechin | Littérature

La rue de l'Ours

Serge Bloch est un illustrateur mondialement connu(Max et Lili, Samsam, le New Yorker...) La romancière Marie Desplechin lui prête sa plume pour qu'il revienne dans la rue de son enfance.

Qui de mieux placé que Marie Desplechin pour conter cette histoire de famille ? D’une plume juste, elle se faufile dans le passé des Bloch, avec une tendresse inouïe. En regard, Serge Bloch, d’un coup de crayon, croque ces scènes, qui étaient jusque-là restées blotties dans sa mémoire. Deux artistes qui ont en partage un …

Plus d’infos